⚠ Ce site est actuellement en construction. Des liens sont manquants.

Projet web : à chacun son métier

Projet web : à chacun son métier

Un projet web au sens large (qu’il s’agisse de la conception d’un site, d’une refonte, d’une optimisation SEO, d’une stratégie éditoriale à élaborer, etc.) implique l’instauration d’une équipe de travail. Cette équipe est constituée a minima de 2 protagonistes : le client (en quelque sorte le chef de projet) et le prestataire auquel il a fait appel. 

Pour travailler en symbiose, et surtout satisfaire aux objectifs recherchés, il est indispensable que chacun « reste à sa place », en fonction de ses compétences. La confiance est pour cela essentielle, et la capacité à déléguer (qui va de pair) aussi.

Vision client : les pièges à éviter

Le client, qui est le chef du projet (même s’il n’est pas professionnellement parlant « chef de projet web », qui est un métier à part entière), a le mot final sur la mission qu’il commandite. C’est lui qui fixe les objectifs, de concert avec le prestataire qui va s’assurer de la faisabilité des demandes. 

Un cahier des charges est dans l’idéal rédigé, afin de mettre sur table les tenants et aboutissants du projet. Il va s’agir dans ce document de formaliser les différentes fonctionnalités à implémenter en cohérence avec les objectifs visés.

Dans notre parcours professionnel d’indépendantes, nous avons eu parfois affaire à des clients, bien intentionnés, mais qui ne savaient pas déléguer.

Or une équipe harmonieuse, c’est quand chacun est à sa place dans le système. Le client doit développer ses capacités de délégation pour ne pas avoir à faire les choses seul, et c’est peut-être l’une de ses responsabilités les plus fortes. Nous avons ainsi eu l’exemple avec une cliente qui avait « les yeux plus gros que le ventre » et qui voulait tout faire, tout de suite. En plus de manquer de confiance en elle et en son équipe, elle ne se focalisait pas sur sa stratégie globale. De ce fait, elle n’agissait pas avec pragmatisme ou « agilité », comme on dit dans notre jargon.

Grâce à l’approche holistique et non violente (C.N.V.) développée par Camille, notre cliente a peu à peu lâché du lest… Du coup, son offre (à l’adresse de ses propres clients) qui n’était pas très claire a été restructurée, car elle a su écouter et comprendre les vrais besoins. Son équipe de travail « régulière », constituée de ses salariés, s’est ressoudée, alors même qu’elle était démembrée et en partie démotivée…

Cela demande souvent du lâcher-prise, ce qui est très difficile quand un projet professionnel est notre bébé : on a du mal ainsi à confier notre « trésor »… D’où également l’importance de choisir de très bons partenaires professionnels, expérimentés et en qui on a confiance. Et ce, afin de leur laisser la place de faire leur métier, celui pour lequel ils ont été formés et qu’ils exercent, souvent, depuis des années.

Savoir déléguer pour pourvoir travailler harmonieusement et efficacement

Chacune de nos expertises a de la valeur et doit être considérée comme telle. Cela ne veut pas dire se faire confiance aveuglément : il y a bien sûr un équilibre à trouver, qui permettra justement une collaboration pérenne. Et cela se ressentira de facto dans la croissance de l’activité de manière générale (dans le cas d’une équipe de travail qui a vocation à travailler au quotidien sur des projets divers). Ou bien dans l’accomplissement du projet ou de la mission qui aura été commandité.

Savoir déléguer au sein d’une équipe ou d’un réseau de travail

Et les (bons) professionnels du web n’hésitent pas non plus à déléguer quand ils n’ont pas les compétences spécifiques requises. Personnellement, en tant que consultante SEO, je fais souvent appel à Camille, magicienne du web qui porte bien son nom ! 

En effet, lorsque des clients me demandent des retouches, une refonte, voire une nouvelle mouture de leur site, n’étant pas spécialiste du sujet, je délègue ou j’oriente mon client vers une vraie professionnelle de la conception de site. Car la création ou refonte de site est un métier qui nécessite des compétences transverses, notamment en webdesign et développement web. Le SEO ou le graphisme sont d’autres métiers du web. Même au sein d’un réseau ou d’une équipe de travail, sans qu’il y ait de « boss » attitré, il faut aussi savoir déléguer !

Pour continuer la lecture
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

cinq × 5 =