⚠ Ce site est actuellement en construction. Des liens sont manquants.

Etude de cas : l'importance d'être prêt pour créer son site web

Etude de cas : l’importance d’être prêt pour créer son site web

Disclaimer : Pour protéger la confidentialité des personnes, les noms et dates ont été volontairement changées.

Prendre contact avec un prestaire freelance est une étape importante dans la vie de votre projet de création de site web. Par mes expériences de consultante, j’ai compris que pour mes clients, il ne suffisait pas d’être prêt à dégainer la carte bleue pour commencer le travail. Voici l’exemple de Rémy, artiste peintre.

Un site e-commerce pour vendre ses peintures

Rémy fait appel à moi par l’intermédiaire d’un ami commun. Il est artiste et souhaite vendre ses œuvres sur sa propre plateforme web. Superbe idée ! Il m’explique avoir déjà une belle collection prête à vendre et sent qu’il est temps pour lui d’être rémunéré par son art.

Nous faisons connaissance en visio, au cours d’un rendez-vous d’1 heure. Il me donne plus de précisions sur ce qu’il souhaite faire, là où il en est dans sa vie et ses besoins. La conversation est très fructueuse ! Nous convenons ensemble d’un contrat de prestation qui concerne la réalisation d’un site e-commerce avec des fonctionnalités très simples. Contrat qu’il valide en m’envoyant quelques jours après les 50% de prestation qui me donnent le feu vert pour commencer le travail.

Il semblait prêt mais…

Rémy semblait avoir une belle idée de ce qu’il souhaitait et vraiment prêt à vendre ses toiles. Nos échanges sont jusqu’alors productifs et je cerne rapidement ce qu’il souhaite, moi-même sensible à son propos artistique.

Puis un jour, je reçois un message de sa part. Il me dit être complètement perdu. Il se sent dépassé par son initiative et des tas de questions, au delà du simple esprit technique, lui viennent dans tous les sens. C’est le brouillard, il a le vertige. Je sens qu’il a besoin de moi pour éclaircir ce qu’il se passe et l’aider à poser un cadre de travail.

L’importance d’une approche systémique avec mes clients

Je découvre au fur et à mesure une personne hypersensible et profondément spirituelle dans son processus créatif. S’ajoutent à cette double sensibilité, une situation familiale particulièrement préoccupante et pour ne rien arranger, le contexte national de la crise sanitaire l’angoisse beaucoup.

Je comprends que des choses en lui et à l’extérieur impactent son projet professionnel. Touchée par ce qu’il lui arrive, nous tombons d’accord pour ne pas clôturer le devis car vraisemblablement, Rémy a besoin de temps et que le site est terminé à 60%. Grâce à mes compétences communicationnelles issues de ma formation en C.N.V (Communication Non Violente), nos échanges ont pu aboutir à une issue favorable, en restant constamment dans la bienveillance et le non jugement.

Je décide également de lui donner un accès à l’interface administrateur pour qu’il puisse tranquillement, à son rythme, découvrir les dessous de son site et commencer à créer du contenu.

Donner un minimum de ressources

Beaucoup de mes clients se sentent dépassés par l’aspect « déshumanisé » que suppose un site internet, constitué de codes informatiques et d’algorithmes. Ils ont besoin d’une porte d’entrée pour se familiariser calmement et à leur rythme. Donc plutôt que d’afficher ses propres peintures et les vendre dès à présent, je propose à Rémy de publier du contenu : des images de ses peintures et d’écrire puisqu’il écrit des poèmes.

La plateforme WordPress est d’abord faite pour tenir un blog, il peut absolument commencer par publier, le mettre en brouillon, le modifier comme bon lui semble. Parfois, il vaut mieux rentrer dans des considérations humaines plutôt que rentables, ici dans le cadre du référencement naturel. Je voulais que Rémy s’éclate à écrire.

Nous avons tous besoin d’un espace en soi et pour soi pour accomplir son travail

En attendant qu’il reprenne de l’énergie, j’ai compris que Rémy n’était ni émotionnellement ni matériellement prêt à s’investir dans son projet. Il n’avait pas de bureau où se poser pour nos rendez-vous en visio.

Les besoins d’espace et équipement sont primordiaux. Nous ne pouvions pas travailler en l’état s’il ne pouvait pas être au calme quelques heures par semaine devant un ordinateur avec une connexion Internet correcte.

Rémy me rappelle en miroir qu’avoir son petit espace de travail où nous nous sentons légitimes et à l’aise est indispensable pour s’épanouir, se concentrer, être créatif. Cet endroit, il ne l’avait ni chez lui ni dans sa tête. Et s’ordonner, c’est vraiment une question propre à soi-même.

Un dernier échange me permet de lui proposer une pause nette et de reprendre le travail dès qu’il se sentira suffisamment prêt à tous les niveaux, avec tout le matériel pour être confortable.

Pour continuer la lecture
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

seize − quatorze =